dimanche 3 septembre 2017

Le vertige des falaises (Gilles Paris)

Editions Plon
245 pages
16.90 euros


4ème de couverture

Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au coeur d'une imposante maison de verre et d'acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l'île tout entière.
Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de la mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis.
Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s'en libérait enfin?


Mon avis

Cela fait quelques temps que ce roman est lu et pourtant, je ne publie ma chronique qu'à cet instant. J'ai pris le temps de déguster, de digérer ce roman. J'ai pris le temps de me poser.

Gilles Paris a toujours eu ce pouvoir de nous faire rentrer, facilement, dans la peau d'un enfant et de nous faire vivre sa vie. Vie difficile à chaque fois, c'est le moins que l'on puisse dire. A chaque lecture, j'en sors bouleversée. La vie d'un enfant à la vie compliquée, pour la maman que je suis, n'est pas des plus simples à lire.
Quand on lit du Gilles Paris, on ouvre son coeur, on accepte d'être malmené mais on en sort grandi avec à chaque fois, un nouveau message d'espoir qui nous donne le sourire. 
Qu'en est-il de celui-ci? A-t-il gardé sa même conduite d'écriture?

Et bien, ce ne fut pas une grande surprise que de découvrir que l'héroïne était une jeune fille de 14 ans qui vient de perdre son père. Le moins que l'on puisse dire c'est que cet enfant a un caractère fort. Elle ne se soucie guère des adultes et n'hésite pas à fuguer, par exemple, sans se soucier de ce qu'ils en pensent. Une petite fille brut de décoffrage et pour laquelle je n'avais qu'une seule envie: l'apprivoiser.
Par contre, changement de décor... L'auteur nous emmène au bord de magnifiques falaises pour un huis-clos impressionnant et une saga familiale teintée de drames.

Comme toujours, son écriture est soignée et addictive. Les descriptions qu'il nous fait, sont telles, que l'on croirait s'y trouver. En fermant les yeux, j'ai pu voyager en Bretagne. Mais en les rouvrant, très vite, on revient à la réalité. En effet, la Bretagne est bien loin de nous et c'est sur une île solitaire que l'on se retrouve. Sur cette dernière, on y fait la connaissance de quelques membres de la famille Mortemer. Une famille imposante sur l'île et composée uniquement de femmes. Bizarre me direz-vous? Les hommes sont morts les uns après les autres.

Chaque chapitre donne la parole à un personnage différent. Et c'est bien cela qui donne l'intérêt du récit... Plus on avance dans celui-ci, plus nous découvrons des secrets importants mais aussi sordides au point qu'on ouvre des grands yeux et que l'on en reste bouche bée.
Avec ces secrets, on comprend mieux le comportement de Marnie. Alors que les adultes ont toujours tenté de lui cacher ceux-ci... Cette petite est plutôt de nature curieuse et laisse trainer ses oreilles partout... Bref, elle sait tout!
Alors quand cela ne va pas, elle s'isole au bord de ces gigantesques falaises et retrouve "Jane", sa "soeur de coeur"... Un moment pour décompresser et oublier.

Je ne vous en dirai pas plus sur ce récit pour ne pas vous gâcher cette lecture mais... Je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce livre plus que rapidement.

Un bon huis-clos aux secrets de famille incroyables et tout cela, dans un décor magique.


Ma note

17/20

5 commentaires:

  1. Wahou, avec un avis aussi beau, je ne peux qu'être tentée !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton avis, je regrette de ne pas l'avoir demandé en SP

    RépondreSupprimer
  3. Il me plaît beaucoup, merci de cette découverte !!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un roman de l'auteur dans ma Pal, il faut que je me décide à enfin découvrir sa plume.

    RépondreSupprimer