samedi 25 mars 2017

Une grande nouvelle ...


Vous êtes nombreux à m'envoyer des petits messages pour savoir si tout va bien et pourquoi je suis moins active sur le blog.
Sans parler de vous, auteurs, éditeurs qui me demandent régulièrement pourquoi je ne publie plus...

Il est temps pour moi de vous rassurer et de vous expliquer... Tout d'abord, non, je n'ai pas abandonné le blog, loin de là! Je lis même plus qu'avant! Par contre, il est vrai que j'ai pris beaucoup de retard dans les chroniques car rester longtemps devant un ordinateur devient compliqué...

En ce premier jour de printemps, un petit être est venu nous rejoindre pour notre plus grand bonheur! Vous comprendrez donc qu'il a besoin d’énormément de câlins. Je serai, par conséquent, un peu plus lente, mettrai donc quelques articles et rubriques de côté pour plus tard mais je reste bien là, présente, dans mes bouquins.


N'hésitez pas à me contacter pour les chroniques et questions urgentes. Je reste bien évidemment à votre disposition.

Pleins de bisous et de merveilleuses lectures à tous.

mardi 14 mars 2017

L'arbre et le fruit (Jean-François Chabas)

 
Editions Gallimard
128 pages
7.90 euros


4ème de couverture

1980, Portland, Oregon. Jewel ne comprend pas. Où est passée Maman? Devra-t-elle rester avec Papa, maintenant?
Cette perspective lui fait peur. Mais il ne faut pas qu'Esther le sente. C'est sa petite soeur, elle doit la protéger.
En fait, Maman est à l'hôpital psychiatrique. Parce que Papa lui fait du mal. Parce que Papa les terrorise.
En grandissant, Jewel comprend peu à peu que si son père est malfaisant, d'autres personnes sur la terre méritent qu'on les aime et qu'on se batte.


Mon avis

Ne dit-on pas "Quand le chat n'est pas là, les souris dansent"? C'est un peu le dicton qui illustre le mieux l'histoire de cette famille.

L'auteur nous plonge dans un contexte familial bien compliqué! Si toute la famille a tout pour être heureuse, les apparences sont souvent trompeuses. Dans cette famille, nous ferons la rencontre de Jewel, la soeur aînée ainsi que de Esther, sa petite soeur mais aussi de Grâce, la maman et de son mari.

Tout commence quand Jewel, un soir, est inquiète car sa maman n'est pas rentrée. Son papa tente de la rassurer en lui expliquant que cette dernière est malade et qu'il va falloir qu'elle se soigne pendant un long moment. Mais rien n'y fait, l'inquiétude persiste chez cet enfant. Si elle garde la face pour protéger sa petite soeur, elle n'en mène pas large. Elle sait très bien que son père est violent. Qu'il s'en prend physiquement à sa maman mais aussi psychologiquement. D'ailleurs, il s'en est déjà pris à elles deux.
Très vite, nous comprendrons où est passée la mère. De son plein gré, pour fuir son univers familial, elle a préféré se faire interner dans un hôpital psychiatrique. A partir de ce moment-là, plus rien ne sera plus pareil.

Dans ce récit, l'auteur a pris le parti de travailler à deux voix, d'alterner deux points de vue. Le premier est celui de Jewel qui va nous raconter l'histoire de cette famille et nous dépeindre le sentiment de peur qui l'envahit. De l'autre, le point de vue de la mère dépressive, au bord du gouffre, qui elle, va se centrer sur ce sentiment de honte enfuie en elle. Un sentiment omniprésent car elle n'a pas le courage de réagir et de protéger ses filles. Elle nous dépeindra également l'univers de la psychiatrie. Un univers que l'on n'ose même pas imaginer un tant soit peu. L'auteur ne nous épargne aucun détail et nous plonge dans ce milieu sans protection. Il n'hésite pas d'ailleurs à émettre des critiques face à celui-ci.
Deux points de vue bien différents mais oh combien complémentaires et intéressants.

Le travail d'écriture est impressionnant. L'auteur s'adapte aux personnages. Quand Jewel parle, on ressent l'enfant et ses propos naïfs. Une écriture bien différente quand on retrouve la maman.
Sa plume est très agréable et fluide. Elle est concise mais précise.

Cependant, il faut tout de même un petit bémol... Il s'agit, ici, d'un tout petit livre qui aborde énormément de sujets graves avec beaucoup de psychologie. Malheureusement, certains ne sont pas assez fouillés à mon goût. Quelques pages supplémentaires auraient pu être intéressantes afin d'aller au bout des choses.

Cela n'enlève en rien la qualité du récit que je ne peux que vous conseiller. Un récit qui ne peut laisser indifférent. Une histoire qui nous fait partager énormément d'émotions. Un récit violent, poignant mais sans voyeurisme et nous laissant sur un joli message d'amour.

J'attends vos avis avec impatience.


Ma note

14/20

jeudi 9 mars 2017

Risk (Fleur Ferris)

Éditions Hugo Roman
300 pages
17 euros


4ème de couverture

Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Mais pourquoi est-ce inlassablement Sierra qui obtient tout ce qu'elle veut? Comme ce mystérieux Jacob Jones, qu'elles ont rencontré ensemble sur un chat en ligne... Évidemment, c'est Sierra qui décroche un rendez-vous! Pourtant, le lendemain, Sierra ne rentre pas.

L'amie de Taylor a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Taylor ne s’inquiéterait-elle pas pour rien? Mais au bout de trois jours, la jeune fille doit tout avouer aux parents inquiets, et son entourage se retrouve plongé dans un monde qu'ils n'auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, de la recherche d'un ravisseur... ou d'un tueur?


Mon avis

Les dangers d'Internet... Un sujet souvent abordé mais oh combien nécessaire. Malheureusement, même s'il est souvent abordé... Il n'est pas forcément bien traité! En tant que maman mais surtout enseignante, j'avoue ne jamais manquer un livre sur ce sujet. Il est tellement important de nos jours de faire de la prévention auprès de nos jeunes face à ce nouveau fléau. Alors qu'ai-je pensé de ce livre finalement?

L'auteur nous plonge dans la vie d'adolescentes de 15 ans. On y fera la rencontre notamment de Sierra et de Taylor, deux amies. La première est relativement insupportable et volatile. Elle ne se soucie de rien, est très populaire... Bref, la fille que l'on ne peut que détester. Taylor, quant à elle, est complètement différente. Beaucoup plus posée, plus mature, elle a la tête sur les épaules. La première passe son temps libre sur les réseaux sociaux et n'hésite pas à découcher sans rien dire à personne. Quant à la deuxième, elle est secrètement amoureuse et ne peut imaginer une vie comme Sierra.

Mais qu'est-on prêt à faire pour soutenir sa meilleure amie? Un soir, alors que Sierra se trouve chez Taylor, elles vont faire la rencontre de Jacob via un site internet. Une longue discussion va suivre. Une fois Sierra rentrée chez elle, Taylor, sous la colère, va continuer cette discussion. Finalement, ce "Jacob" est bien charmant! Malheureusement, et comme d'habitude, c'est Sierra qui va obtenir le premier rendez-vous. Taylor n'a plus d'autres choix que de la couvrir... Aurait-elle dû?

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce récit est addictif. Une fois commencé, il est impossible de fermer ce livre tant l'envie d'en connaître le dénouement est important. Si au départ, je l'ai commencé avec plusieurs craintes, je me suis laissée porter par ce monde des adolescents.
Très rapidement, une tension s'installe et ne nous quitte plus jamais! On comprend ainsi, grâce à cela, la gravité de ce qu'il se passe. Une fois arrivé à ce stade, l'auteur nous plonge dans le sujet! Plus question de ménager son lecteur. Elle nous dépeint un scénario qui glace le sang mais tellement réaliste à l'heure d'aujourd'hui.

Une plume fluide et moderne, une intrigue bien menée, un vocabulaire correcte même si parfois un peu trop adolescent à mon goût, beaucoup de sentiments et d'émotions différentes... Bref, le lecteur ne peut qu'être comblé par ce livre.

Mais c'est avant tout un livre à mettre entre toutes les mains. Un livre qui nous fait réfléchir sur les dangers d'Internet et des réseaux sociaux. Ce livre permet d'aborder les méthodes utilisées pour aborder les jeunes sur Internet mais aussi pour cacher leur identité. Très vite, le jeune rentre en confiance face à une personne qui a les mêmes centres d'intérêts qu'elle et pourtant... Tout le monde peut ainsi se créer un profil sans risque, un profil complètement faux mais oh combien dangereux!


"A chaque passage en ligne, on peut déterminer votre localisation exacte, à quelques mètres près. (Ils s'expriment lentement, en détachant bien chaque mot, avec l'élocution que tant de nos profs utilisent pour faire passer un message.) Oui, c'est précis à ce point. Après son premier contact, il a sans doute suivi Sierra à distance, il a regardé les photos d'elle sur les réseaux sociaux. Il a dû découvrir ses centres d'intérêt, identifier ses sorties et ses voyages. Il lui a sûrement dit qu'il était au même endroit au même moment, avant même qu'elle lui en parle. C'est comme ça qu'un prédateur appâte sa victime. La personne visée va penser qu'il s'agit d'une coïncidence incroyable, que c'est fabuleux d'avoir rencontré quelqu'un d'aussi semblable sur un site de chat. C'est de cette façon que celui qui s'est fait appeler Jacob Jones a dû s'y prendre avec Sierra."


Je ne peux que vous conseiller ce livre. Il s'agit d'un coup de coeur pour moi même si je déplore le peu de détails sur la rencontre entre Sierra et Jacob! Un livre qui nous fait réfléchir, sans clichés typiques aux romans jeunesses et avec un sujet traité correctement et sans tabou. Un livre à mettre entre toutes les mains!


Ma note










Un petit bonus





mardi 7 mars 2017

Contes du soleil noir: Crash (Alex Jestaire)

Editions Au Diable Vauvert
118 pages
9.99 euros


4ème de couverture

La vie précaire d'une jeune mère isolée tourne au cauchemar après un accident. Clouée sur son lit d'hôpital, face à la télévision, elle se dissout peu à peu dans le flux de l'information mondiale catastrophique.

Après Stephen King, Clive Barker ou Cronenberg, les Contes du Soleil Noir déclinent les visages de l'horreur d'aujourd'hui, matérielle, sociale, morale... une horreur de fin de civilisation.


Mon avis

Le fantastique n'est pas mon genre de prédilection mais j'ai tout de même tenté une nouvelle fois avec ce livre. Qu'en ai-je pensé?

Ce récit commence avec M. Geek, le narrateur. Dès le départ, il s'autoproclame spécialiste dans les conspirations surnaturelles et sur les événements bizarres. Il ne sera jamais très loin du récit et des événements. Il va nous décrire notre vie, celle d'un autre ou bien tout simplement, celle d'un être humain. Il ne mâche pas ses mots et nous la décrit avec dureté.

L'auteur nous plonge dans le quotidien de Malika. Comment qualifier la vie de celle-ci? Merdique est le terme exacte. Elle élève seule son fils, travaille de nuit pour un salaire de misère et ne passe donc que très peu de temps avec lui. Rien de joyeux dans tout cela! Un soir, sa vie va basculer à tout jamais. Victime d'un AVC au volant, elle va être victime d'un terrible accident de voiture qui va la laisser à l'état végétatif.
A partir de ce moment, l'auteur nous plonge dans un monde paranormal et surtout bien étrange, à la frontière du chaos. En effet, Malika va se retrouver au coeur de l'information, au coeur de nombreux événements terroristes. Comment est-ce possible?

Il m'est très difficile de me positionner face à ce livre qui m'a laissé dans un certain désarroi, une certaine perplexité. Il se lit très vite tant le contexte social est intéressant. Pourtant, j'ai eu énormément de mal à m'y retrouver. L'auteur nous balade à travers le passé, le présent et l'avenir. Pas facile d'y voir clair et de comprendre où l'auteur veut nous emmener.
Le tout avec beaucoup de cynisme et d'esprit tordu. Quant à M. Geek, si au départ, il m'a paru intéressant... je l'ai finalement trouvé assez lourd et redondant.

Bref, une lecture mitigée mais pas négative pour autant. Je préfère vous laisser vous forger votre propre opinion sur ce récit. Quant à moi, je découvrirai le prochain tome afin de me forger davantage mon opinion car oui, il s'agit bien du premier volet de 5 tomes.


Ma note

12/20


vendredi 3 mars 2017

Hadès (Candice Fox)

Editions Michel Lafon
Merci à eux pour ce partenariat
331 pages
19.95 euros


4ème de couverture

Franck Bennett, flic quadra expérimenté, rejoint la brigade criminelle de Sydney. Il fait la connaissance d'Eden, sa coéquipière désignée, sous l'oeil malveillant de son frère et collègue Eric qui prend la nouvelle recrue de haut. Leur première enquête débute aussitôt: des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Grâce à une liste officieuse de demandeurs, Frank et Eden mettent au jour un trafic, orchestré par un seul homme, invisible et méthodique.

Mais Frank est distrait par les doutes qu'il nourrit au sujet d'Eden et Eric. A quoi correspond la liste de noms raturés qu'il a trouvée dans le portefeuille d'Eden? Pourquoi a-t-elle une photo d'Hadès, la légende du crime qu'on surnomme le Seigneur des Bas-Fonds?

Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l'ampleur...


Mon avis

J'adore les thrillers et pourtant, cela faisait bien longtemps que je ne m'étais plus plongée dans un de ceux-ci. Il va de soi qu'en voyant cette couverture magnifique et ce titre intrigant, je ne pouvais que me laisser tenter par ce livre. Qu'en ai-je pensé?

Ce thriller n'est pas le meilleur thriller que j'ai pu lire et pourtant, j'avoue que je me suis laissée porter par cette histoire. Ce n'est pas sans quelques craintes que j'ai avancé dans ce livre. En effet, dès le début, nous savons qui sont les protagonistes, leur histoire, qui est le tueur et donc très rapidement, nous nous demandons comment l'auteur va pouvoir nous intriguer jusque la dernière page. Son pari est réussi car une fois l'enquête commencée, je n'ai plus jamais eu l'envie de fermer ce livre. Totalement addictif, c'est le cas de le dire. Une seule obsession ne nous quitte plus... Les enquêteurs vont-ils finir par arrêter ce criminel?

Parlons des enquêteurs justement... L'auteur nous emmène dans une équipe un peu particulière. Frank vient d'intégrer celle-ci suite à la mort d'un homme. Il fera équipe avec Eden. Dès le premier contact, Frank ne lui fait pas confiance, quant à son frère, c'est encore pire. Un drôle de sentiment malsain s'empare de lui. Il ne peut que se méfier. Pourtant, c'est ensemble, main dans la main, qu'ils vont devoir travailler car très vite, ils sont mis sur une série d'homicides relevant apparemment du trafic d'organes. Qu'en est-il réellement?
Si certains personnages paraissaient intéressants au départ, je n'ai pas réussi à m'accrocher profondément à eux. Ils sont quelque peu caricaturaux et la froideur de ceux-ci n'arrangent rien! Le seul personnage que j'ai aimé suivre, c'est Hadès: un homme bien connu du métier qui travaille dans une décharge et qui recycle les déchets en construisant des sculptures d'animaux. Il n'est pourtant pas connu pour cela mais bien pour faire disparaître les corps d'hommes, de femmes que ses clients lui amènent. Une fois dans ses mains, tout disparaît... Ce personnage plus qu'intriguant n'est malheureusement pas au centre du récit; il est tout juste survolé alors que ce livre porte son nom... Une petite déception à ce niveau.

Terminons avec l'écriture et la plume de l'auteur... Elle a fait le pari de nous plonger à la fois dans le passé et le présent. Un pari risqué car c'est souvent le meilleur moyen, pour le lecteur, de se perdre. Pari risqué mais réussi cette fois-ci car l'auteur n'a pas hésité à changer la typographie pour faire la différence entre les deux. Un passé intéressant pour comprendre le présent. Un très beau travail d'écriture dans l'ensemble pour un premier roman. 
Une intrigue maîtrisée, un récit addictif, un rythme soutenu, beaucoup de rebondissements, une atmosphère oppressante, ... Bref, tous les éléments sont presque réunis pour nous faire passer un bon moment bien flippant!

Je ne peux que vous conseiller ce livre et attends vos avis avec impatience.


Ma note

16/20

 

mercredi 1 mars 2017

Du neuf chez Audiolib...



Je vous avez promis une grande nouvelle... Cette fois, je peux vous l'annoncer... Il y a du neuf chez Audiolib!!!

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques temps, je suis de très prêt cette maison d'édition. Les raisons de cela? Enseignante, je peux très bien comprendre que certains lecteurs peuvent avoir des difficultés face à la lecture. Audiolib est donc un bon compromis car elle permet la découverte d'ouvrages incroyables tout en écoutant. Une autre forme de lecture mais oh combien intéressante.

Cependant, l'enseignante que je suis a toujours été frustrée que cet outil ne soit pas disponible pour la littérature jeunesse. Il y a un tel décrochage dans nos classes que je pense que celui-ci pourrait révolutionner dans le domaine.

Tadammmmmmmm, mes voeux ont été exaucés... Je peux déjà vous l'annoncer... D'ici quelques semaines, Audiolib se lance dans une collection jeunesse. Je ne peux malheureusement pas encore vous annoncer les titres même si je les connais déjà mais ce que je peux vous dire c'est qu'ils sont géniaux! Des titres que bon nombre d'enseignants utilisent dans leur classe.

Cette collection aura de nombreux avantages tels que:
  • retrouver le goût de la lecture;
  • découvrir de nouvelles émotions;
  • lutter contre le décrochage de la littérature;
  • varier les supports;
  • ...

Alors soyez au taquet! Dès que je le peux, je vous en dirai plus... Mais surtout, dites-moi... quels sont les titres que vous aimeriez retrouver dans cette collection?

A très vite pour cette nouvelle aventure.


mardi 28 février 2017

Laëtitia ou la fin des hommes (Ivan Jablonka)

Audiolib
Parution: 15 février 2017
Durée: 11h12
23.40 euros

Résumé

Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d'être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
Ce fait divers s'est transformé en affaire d’État: Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du "présumé coupable", précipitant 8000 magistrats dans la rue.

Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l'enquête, avant d'assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d'histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à  vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière: un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.


Mon avis

Ecouter pour audiolib, j'avoue m'être lancée sans rien savoir de cette histoire! Etant belge, l'affaire Laëtitia n'est pas venue jusque chez nous! C'est avec des yeux ronds et une certaine douleur que je clos cette écoute. Je ne pouvais pas imaginer une telle histoire, un récit aussi sordide!

L'auteur nous plonge dans la vie de Laëtitia, une jeune femme de 18 ans. Le moins que l'on puisse dire c'est que sa vie est chaotique! Avec sa soeur jumelle, Jessica, elles sont placées en famille d'accueil dès le plus jeune âge. Entre une mère dépressive et un père violent, c'est peut-être mieux comme cela... Mais une fois placée, qui peut nous dire ce qui se passe dans cette famille? Une fois les portes fermées, c'est l'inconnu!

En janvier 2011, elle va croiser la route d'un individu brutal et violent. Un de plus me direz-vous... Cet individu, sous l'emprise de l'alcool, de la drogue et avec une grande part de frustration, va péter les plombs et devenir un véritable criminel. La vie de Laëtitia va basculer à tout jamais...

Cette affaire, apparemment, a fait le buzz en France. Elle est même devenue une affaire d'Etat menant à un important débat politique. Nicolas Sarkozy a attaqué la justice pour négligence. Il s'en est pris aux magistrats, aux juges pour ne pas avoir fait leur travail correctement.

L'auteur nous dévoile toute cette histoire avec l'accord de Jessica, la soeur jumelle. Il avait l'envie de retranscrire au mieux les événements mais surtout de rendre la dignité de cette jeune femme. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce récit est complet et très documenté. Pour accomplir sa tâche au mieux, il s'est entouré des membres de la famille, de l'avocate, de certains journalistes, il a épluché de nombreuses coupures de presse et à même assisté au procès.

Il ne s'agit pas ici de voyeurisme, loin de là!  Il va juste retranscrire, réécrire la vie tourmentée de cette jeune femme. Il va mettre le doigt sur des éléments dont la presse ne parlera jamais. Certes, il va nous parler du drame mais pas que... Il va surtout mettre l'accent sur la vie de cette jeune femme, sur l'enquête et le procès! Il va mettre en avant des zones d'ombre... Il rend la dignité et la mémoire de cette jeune femme du mieux qu'il peut.

Deux petits bémols tout de même... Le premier concerne la prise de position de l'auteur face à certains faits! Cela ne doit pas être facile d'écrire une telle histoire mais ces prises de position m'ont parfois quelque peu dérangée! Quant à l'autre, elle concerne les redondances sur la fin du récit! Cependant, on peut imaginer que cela ne doit pas être évident de quitter Laëtitia. C'est peut-être donc la façon que l'auteur a trouvé pour rester encore quelques minutes avec elle.

Concernant le livre audio en lui-même, je n'ai rien à y redire. Le lecteur est très bon! On le suit facilement! On a l'impression de vivre cette enquête avec lui! Encore un bel ouvrage d'audiolib!


Ma note

15/20


En bonus

Une chanson qui ne résonnera plus du tout de la même manière après cette lecture ou bien cette écoute...