dimanche 3 septembre 2017

Le vertige des falaises (Gilles Paris)

Editions Plon
245 pages
16.90 euros


4ème de couverture

Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au coeur d'une imposante maison de verre et d'acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l'île tout entière.
Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de la mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis.
Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s'en libérait enfin?


Mon avis

Cela fait quelques temps que ce roman est lu et pourtant, je ne publie ma chronique qu'à cet instant. J'ai pris le temps de déguster, de digérer ce roman. J'ai pris le temps de me poser.

Gilles Paris a toujours eu ce pouvoir de nous faire rentrer, facilement, dans la peau d'un enfant et de nous faire vivre sa vie. Vie difficile à chaque fois, c'est le moins que l'on puisse dire. A chaque lecture, j'en sors bouleversée. La vie d'un enfant à la vie compliquée, pour la maman que je suis, n'est pas des plus simples à lire.
Quand on lit du Gilles Paris, on ouvre son coeur, on accepte d'être malmené mais on en sort grandi avec à chaque fois, un nouveau message d'espoir qui nous donne le sourire. 
Qu'en est-il de celui-ci? A-t-il gardé sa même conduite d'écriture?

Et bien, ce ne fut pas une grande surprise que de découvrir que l'héroïne était une jeune fille de 14 ans qui vient de perdre son père. Le moins que l'on puisse dire c'est que cet enfant a un caractère fort. Elle ne se soucie guère des adultes et n'hésite pas à fuguer, par exemple, sans se soucier de ce qu'ils en pensent. Une petite fille brut de décoffrage et pour laquelle je n'avais qu'une seule envie: l'apprivoiser.
Par contre, changement de décor... L'auteur nous emmène au bord de magnifiques falaises pour un huis-clos impressionnant et une saga familiale teintée de drames.

Comme toujours, son écriture est soignée et addictive. Les descriptions qu'il nous fait, sont telles, que l'on croirait s'y trouver. En fermant les yeux, j'ai pu voyager en Bretagne. Mais en les rouvrant, très vite, on revient à la réalité. En effet, la Bretagne est bien loin de nous et c'est sur une île solitaire que l'on se retrouve. Sur cette dernière, on y fait la connaissance de quelques membres de la famille Mortemer. Une famille imposante sur l'île et composée uniquement de femmes. Bizarre me direz-vous? Les hommes sont morts les uns après les autres.

Chaque chapitre donne la parole à un personnage différent. Et c'est bien cela qui donne l'intérêt du récit... Plus on avance dans celui-ci, plus nous découvrons des secrets importants mais aussi sordides au point qu'on ouvre des grands yeux et que l'on en reste bouche bée.
Avec ces secrets, on comprend mieux le comportement de Marnie. Alors que les adultes ont toujours tenté de lui cacher ceux-ci... Cette petite est plutôt de nature curieuse et laisse trainer ses oreilles partout... Bref, elle sait tout!
Alors quand cela ne va pas, elle s'isole au bord de ces gigantesques falaises et retrouve "Jane", sa "soeur de coeur"... Un moment pour décompresser et oublier.

Je ne vous en dirai pas plus sur ce récit pour ne pas vous gâcher cette lecture mais... Je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce livre plus que rapidement.

Un bon huis-clos aux secrets de famille incroyables et tout cela, dans un décor magique.


Ma note

17/20

jeudi 10 août 2017

Question de standing (Sophie de Villenoisy)

Editions Denoël
198 pages
16.50 euros


4ème de couverture

Caroline n'a jamais eu de problèmes avec l'argent.
Elle a même toujours été assez douée pour le dépenser!

A quarante-trois ans, Caroline d'Adhémar de Gransac a tout ce dont une femme peut rêver: la beauté, l'argent, l'amour de ses enfants et l'admiration de ses amis.
Sa vie ressemble à une pub de magazine, elle est aussi réussie que son brushing. Marc, son ex-mari et avocat d'affaires, pourvoit à son standing. Jusqu'au couac, le congé parental de Marc, qu'elle n'a pas vu venir et qui la laisse du jour au lendemain sans revenus.
Caroline, qui n'a jamais travaillé, va devoir mettre les mains dans le cambouis et sa manucure va prendre cher. Son ego aussi. Acculée, elle fait un choix terrible, que la morale et sa bonne éducation réprouvent. Ses proches pourront-ils lui pardonner?


Mon avis

Je ne connaissais pas du tout l'auteur avant de me lancer dans la lecture de son livre. Certes, j'avais lu pas mal de critiques positives sur cette dernière mais il était grand temps que je me fasse ma propre opinion.

A travers ce livre, l'auteur nous plonge dans le milieu de la bourgeoisie grâce à l'histoire de Caroline. Cette femme de 43 ans a tout pour être heureuse: de l'argent, des enfants, un standing, ... que demander de plus? Pourtant, un jour, tout bascule. Elle se retrouve sans un sou. Elle, qui n'a jamais travaillé, va devoir trouver des solutions pour s'en sortir... Comment va-t-elle faire?

Avec habileté, l'auteur s'en prend à ce milieu tant convoité. Sans pudeur, elle n'hésite pas à nous proposer des situations cocasses et va en profondeur dans ses idées. Le tout avec une bonne touche d'humour pour faire passer l'ensemble.
Grâce à ce livre, on peut se mettre dans la peau de Caroline, un personnage qui découvre, pour la première fois, ce que c'est que d'être pauvre, d'avoir des fins de mois difficiles, de devoir compter, se priver et même d'avoir des dettes.
Au fil des pages, nous la verrons évoluer. Si au départ, elle était fière, dédaigneuse et hautaine, sa nouvelle vie va chambouler tout cela. Elle nous montrera une autre vision du monde. Elle sera plus humaine et plus attentive aux autres et à ce qui l'entoure.

C'est l'été, les vacances, ce roman est juste parfait pour cette période. Un bon roman de plage, court, comme on les aime. L'histoire est écrite tout en légèreté malgré la situation difficile qu'elle dépeint. Certes, on trouvera des passages peu réalistes mais cela ne gâche en rien la lecture. Avec une écriture agréable, l'auteur nous fait passer un bon moment, tout en nous transmettant un message important: "Dans la vie, la roue peut tourner à tout moment."


Ma note 

16/20

    lundi 7 août 2017

    Piégés dans le train de l'enfer (Hubert Ben Kemoun)

    Editions Flammarion
    164 pages
    13 euros


    4ème de couverture

    "Teddy s'assit, le sac rouge cadenassé, bien posé sur le siège à côté de lui. Interdit d'ouvrir et d'ausculter ce bagage, il connaissait la règle.
    Un mulet transporte son chargement sans se préoccuper de ce qu'on lui a posé sur le dos.
    Il était 14h23 quand il prit place dans le wagon du train à destination de Toulouse. Celui-ci s'arrêterait à Bordeaux à 17h42. 
    A peine plus de trois heures.
    Une affaire vite publiée."

    Mais ce qui semblait tranquille, devient très vite un enfer...
    Quand le hasard se met à nous jouer des tours, il ne sert à rien de chercher à lui échapper.


    Mon avis

    Un bon thriller jeunesse n'est pas facile à trouver. Alors qu'en est-il de celui-ci?

    Hubert Ben Kemoun est un as en littérature jeunesse. Elle n'a plus de secret pour lui.
    A travers ce livre, il a décidé de changer complètement de son domaine de prédilection et nous emmène dans un train pour un huis clos bien ficelé.

    Très vite nous ferons la rencontre de Teddy, un jeune garçon entré dans le train qui a pour mission de transporter un sac de voyage au contenu secret. Tellement secret que ce sac est protégé par un cadenas... de quoi attiser notre curiosité.
    Autour de lui vont graviter de nombreux personnages. Parmi ceux-ci: Dimitri, un ado fugueur et voleur; Mathilde, une jeune femme qui vient de se faire larguer; Solène, une contrôleuse cocue mais aussi Ousmane et Grégoire, les homme de mains d'un certain Monsieur Gabor.
    Chacun, sans le savoir, va être lié aux autres en mettant un pied dans ce train.
    Que dire de tous ces protagonistes? Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont nombreux et même trop nombreux. Certes, ils rythment l'histoire car l'auteur a pris le parti d'alterner le point de vue de chacun de ceux-ci. Le lecteur découvrira ainsi leurs observations, leurs projets et ce qu'ils font là. Cependant, il reste sur sa faim car chaque personnage est abordé de manière trop superficielle. On aimerait en apprendre davantages.

    Mis à part cela, j'ai été conquise par ce thriller. Comme dit précédemment, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer, il n'y a aucun temps mort. Le suspense est présent du début à la fin même si cette dernière reste quelque peu prévisible. Cela ne gâche pas pour autant le plaisir de la découverte.
    L'écriture est tout aussi sympathique. Une plume fluide, agréable et terriblement bien maîtrisée.

    En conclusion: un thriller bien construit, conçu pour pouvoir être lu en 3h, 3h c'est justement le temps que dure l'histoire. Un thriller évoquant des thèmes très durs et qui nous fait réfléchir sur les conséquences de nos choix. 


    Ma note

    14/20


    Une pause bien méritée...


    Vous êtes nombreux à m'envoyer des petits messages pour savoir pourquoi le blog ne publie pas de nouveaux articles et où en est la lecture de votre livre...
    Il est temps pour moi de vous répondre...

    Rien de tel qu'une photo pour cela:

     

    En effet, avant d'attaquer la rentrée littéraire, une décision s'imposait... celle de profiter de ma petite famille en prenant quelques jours de vacances à la montagne.
    Cela ne m'a pas empêchée de lire loin de là! Actuellement, j'ai la possibilité de publier 3 chroniques par jour pour les 3 prochaines semaines. Vous l'aurez compris, tout est lu, il ne reste plus qu'à publier. Un peu de patience donc...

    A très vite pour de nouvelles aventures.

    Angeselphie


    lundi 10 juillet 2017

    Mon premier bloc de jeux

    Editions Usborne
    92 pages
    7.95 euros
    A partir de 6 ans


    4ème de couverture

    Ce bloc propose une quantité de jeux simples basés sur les mots, les nombres et les images. Il permet aux jeunes enfants de s'amuser tout en développant les compétences fondamentales liées à la lecture, à l'écriture, au calcul et à l'observation.


    Mon avis

    C'est les vacances et mon grand en profite un maximum car l'année prochaine, passage d'un nouveau grand cap, la rentrée en première primaire. C'est le début des choses sérieuses, des devoirs et des leçons.
    Avoir une maman enseignante, apparemment, ce n'est pas toujours facile... Ah bon? Vous l'aurez compris, on prépare ce passage petit à petit par des petits jeux au quotidien. Une page par jour pour se préparer aux éventuels devoirs.

    Quoi de mieux pour nous aider que le bloc de jeux des éditions Usborne? Ce bloc est parfait pour les plus jeunes.
    Avec des consignes claires et simples, des jeux ludiques et très variés, des pages colorées et très aérées, ce bloc a tout pour plaire.

    Si certaines activités lui paraissent trop simples, d'autres sont beaucoup plus complexes car il n'a pas encore appris à lire mais découvre seulement les lettres grâce à la méthode des alphas. Alors quand la dame au gros derrière rencontre le robinet pour, ensuite, donner la main à monsieur A, qui très rapidement rencontre le Gulu et qui ensemble disent bonjour à monsieur O pour enfin tirer le nez de monsieur nez, on découvre alors le mot "DRAGON".


    Il y en a vraiment pour tous les goûts. Entre labyrinthes, objets à retrouver, dessins à relier, coloriages magiques, animaux à compter, problèmes à résoudre, jeux des différences, mots cachés ou encore graphismes à reproduire, ... Il n'y a pas de quoi s'ennuyer. L'enfant pourra apprendre, découvrir, s’épanouir en fonction de ses envies.

    Même notre mini était de la partie. Et bien oui, elle aussi voulait travailler comme une grande. Nous avons donc pris le temps d'examiner chacune des activités pour en trouver des plus faciles et réalisables pour son âge. Une fois chose faite, ce fut simple... Il ne restait plus qu'à détacher la page concernée et hop, chacun avait de quoi s'occuper car oui chaque page est détachable. Encore un plus.

    Un bloc de jeux que je ne peux que vous conseiller à découvrir et qui charmera les grands comme les petits.


    Ma note

    17/20

      samedi 1 juillet 2017

      Le dernier repos de Sarah (Robert Dugoni)

      Editions Michel Lafon
      491 pages
      19.95 euros


      4ème de couverture

      Tracy Crosswhite vit depuis vingt ans avec la disparition tragique de sa soeur Sarah. Malgré le procès qui a condamné un coupable providentiel, elle est persuadée que cette histoire recèle encore de nombreux mystères. Pour que justice soit rendue, elle est même devenue enquêtrice dans la police de Seattle.

      Lorsque les restes de Sarah sont finalement découverts dans la ville où elles ont passé leur enfance, Tracy est bien décidée à faire toute la lumière sur cette affaire. Dans sa poursuite du véritable criminel, elle mettre au jour des secrets enfouis depuis trop longtemps.


      Mon avis

      Il y a de ces livres qui n'ont rien de spectaculaire mais qui pourtant sont addictifs au possible. "Le dernier repos de Sarah" est un de ceux-ci.

      J'avais besoin d'un livre qui me remotive, qui me redonne l'envie de lire. Quoi de mieux qu'un bon thriller pour cela? Pourtant ce n'était pas gagné... Mission réussie pour Robert Dugoni car dès les premières pages, ce récit a fait mouche.

      Tracy Crosswhite travaille à Seattle en tant qu'enquêtrice dans les affaires criminelles. Ni homme, ni enfants, elle se consacre totalement à son travail. Elle vit avec l'ombre pesante du passé depuis le jour où sa soeur Sarah a disparu. 

      "Cela remonte à vingt ans, lieutenant. Pendant vingt ans, pas une journée ne s'est écoulée sans que j'y pense. Je continuerai à traverser les jours qui viennent de la même façon, une journée pourrie après l'autre". 

      Une disparition qui n'a jamais été élucidée réellement. Un violeur, s'accusant du meurtre de cette dernière, a été mis en prison mais Tracy n'y a jamais cru. Depuis, elle fouille dans les traces du passé avec l'espoir d'un jour faire la lumière dans cette affaire. 
      Une enquête commencée au moment de la disparition et qu'elle n'a jamais clôturée. Alors quand un jour, les restes de Sarah sont retrouvés, elle décide coûte que coûte d'arriver au bout de cette enquête. Mais jusqu'où est-elle prête à aller?

       "J'apprends à mes élèves que ce n'est pas le résultat qui est important, mais la preuve. Si la preuve est douteuse, le résultat l'est tout autant."

      En mettant l'enquête aussi prêt de son héroïne, l'auteur se lance un pari fou. Mais ce pari est plus que réussi car grâce à cela, on peut découvrir cette dernière plus intimement encore et ainsi découvrir Sarah grâce aux souvenirs de celle-ci. Le moins que l'on puisse dire c'est que Tracy devient un personnage attachant. Au côté de Dan, elle va se sentir pousser des ailes. Le lecteur ne peut que prendre du plaisir à suivre ces deux êtres qui, main dans la main, travailleront pour une même cause.

      A travers ce livre, l'auteur nous fait voyager du présent au passé grâce à de nombreux flash-back. Ceux-ci rythment le récit qui devient ainsi très rapidement addictif malgré le fait que l'histoire reste à la base relativement classique. Des chapitres courts, du suspense, des rebondissements, ... que demander de plus? Et bien une fin à laquelle on ne s'attend pas. J'en ai émis des hypothèses mais j'étais complètement à côté de la plaque. Le tout arrosé d'un peu de romance et ça en fait un livre qu'on ne lâche plus une fois commencé.

      Un livre en deux temps que je ne peux que vous conseiller. Un bon thriller juridique, très addictif.  

      "Ce ne sont pas les morts qui enterrent les morts. Seuls les vivants peuvent le faire."


      Ma note
      17/20



      jeudi 15 juin 2017

      Pas beurk les légumes! (Sylvie Arnoux)

       Editions NLA créations
      56 pages
      14 euros


      4ème de couverture

      Il était une fois un jeune garçon qui n'aimait pas les légumes. Devant les petits plats cuisinés avec amour par sa maman, il répétait sans cesse:
      "Beurk des légumes".
      Grâce à cette histoire pleine d'humour, découvrez comment rendre les carottes, blettes, courgettes, navets... appétissants.
      Histoire + livret recettes.


      Mon avis

      J'ai déjà eu la chance de pouvoir chroniquer un album de l'auteur. Cette première découverte avait été un coup de coeur. Coup de coeur pour le travail sublime de celle-ci mais aussi pour la thématique de l'album qui évoquait habilement les difficultés que peuvent ressentir les enfants dyslexiques. Alors quand l'auteur m'a proposé de découvrir un nouvel album, je ne pouvais que sauter sur l'occasion. Qu'en ai-je pensé?

      A travers celui-ci, l'auteur nous emmène dans le monde de Mattéo, un petit garçon semblable à beaucoup d'autres. Alors que sa maman se décarcasse pour lui préparer des bons petits plats, il préfère nettement les pâtes et les frites à ceux-ci. Il a d'ailleurs comme phrase préférée "Beurk... les légumes!".
      Les repas sont alors rythmés par les cris et crises de colère. Pas évident tout cela me direz-vous... C'est pourtant le quotidien de nombreuses familles.
      Alors quand Mattéo est en âge de rentrer à l'école, joie pour la maman, elle l'inscrit à la cantine. Il va enfin apprendre à aimer les légumes... Si seulement c'était aussi simple... Entre rébellion, dégoût, mutinerie et démission, plus rien ne va plus à l'école primaire. Sa maman doit donc prendre une décision; elle doit agir en conséquence...

      La mère que je suis ne peut rester insensible face à cet album. Ce que j'aime chez l'auteur c'est son pouvoir de penser aux enfants qui ont des difficultés dans le domaine de la lecture! Créer des albums adaptés aux dyslexiques est juste fantastique. Car oui, c'est bien de cela qu'il s'agit... Un album où la police d'écriture est adaptée. Sans parler du thème sensible évoqué qui touche beaucoup de familles. Que demander de plus?

      Des illustrations splendides et très colorées, beaucoup d'humour, une plume fluide et agréable, un texte facile à lire mais efficace. Tout est réuni pour nous faire passer un bon moment. 
      Sans parler des délicieuses recettes évoquées tout au long de l'album et qui nous sont dévoilées à la fin de celui-ci.

      Bref... un grand coup de coeur pour ce magnifique album aux délicieuses et intrigantes recettes. Nous avons testé la confiture de courgette. Elle a fait mouche! On ne peut donc que vous conseiller de découvrir cet album.


      Ma note